Effet de l’espacement sur le rendement du peuplier hybride en friche agricole

espacement sur le rendement du peuplier hybride en friche agricoleMise en contexte

Le choix de l’espacement (densité de plantation) entre les plants lors de la mise en terre est un important facteur à considérer lorsque l’on aménage une plantation de peuplier hybride. L’espacement d’une plantation affecte généralement le temps nécessaire pour atteindre un rendement optimal, mais également la qualité des tiges, en termes de diamètre ou de volume par arbre. Il s’avère donc important d’identifier un espacement de plantation optimal en fonction de l’objectif de production (bois de déroulage, de sciage, bois à pâte ou bioénergie).

 

Dispositif de recherche

En mai 2000, 3 plantations de peuplier hybrides ont été établies par Benoit Truax chez des propriétaires privés des Cantons-de-l’Est. Ces plantations ont été établies le long d’un gradient de climat (ou d’altitude) et de fertilité des sols. Un seul clone de peuplier a été utilisé (DNxM-915508) et 6 espacements de plantations ont été utilisés (494, 741, 988, 1 111, 1 481, 1 975 tiges/ha). Le protocole sylvicole utilisé pour le projet de Rendement des plantations de peuplier hybride sur les terres agricoles abandonnées a également été employé pour ce projet.

 

Résultats préliminaires

Le rendement des plantations a été mesuré à 8 ans et à 14 ans. Nos analyses préliminaires indiquent que :

  • L’espacement de plantation n’a pas affecté significativement le rendement en volume à l’hectare après 8 ans ou 14 ans.
  • D’autres facteurs (fertilité du site et survie initiale) affectent davantage le rendement à l’hectare.
  • Les faibles densités produisent des arbres avec de plus gros diamètres.

 

Nous contacter

Fiducie de recherche sur la forêt des Cantons-de-l'Est
1 rue Principale Saint-Benoît-du-Lac (Qc) J0B 2M0
819 821-8377
btruax@frfce.qc.ca